fbpx

Comme chaque année, la Maison Samuel procède à un tirage d' »anges gardiens ». Cela consiste à tirer au sort une personne de la Maison Samuel et, durant le temps de l’Avent jusqu’au retour des vacances de Noël, prier pour lui et rivaliser de charité à son égard (tout en gardant l’anonymat).

Par ce biais les jeunes et les éducateurs, prennent soin d’une personne en particulier et voient quelqu’un prendre soin d’eux. Cela apporte beaucoup à la vie communautaire car on apprend à aimer celui qu’on n’a pas choisi et à se mettre à sa place afin de savoir ce qui lui fera plaisir. « J’ai ressenti beaucoup de joie à savoir que quelqu’un priait pour moi tous les jours et j’ai pu remarquer des petits attentions à mon égard qui ont été des lumières aux moments où ça n’allait pas trop » témoigne l’un, « cela m’a fait vraiment plaisir de mettre des petits mots à mon protégé pour lui dire que je pensais à lui tous les jours et pour l’encourager pendant l’Avent jusqu’à Noël » ajoute un autre. Pour tous, cela a été un exercice de charité.

Puis vient le moment où l’ange gardien révèle son identité en remettant un cadeau « hand made » à son protégé. Les dits cadeaux ont été très divers : une cuillère à miel taillée au couteau, des truffes en chocolat et un remplacement pour le service de table, une invitation à un week-end chez lui, etc… A refaire…peut-être à l’occasion du carême. Et pourquoi ne pas le faire en famille?

Les anges gardiens ou comment s’exercer à la charité

Laisser un commentaire